Les conditions pour monter en grade

Tous comme les gendarmes d’active, les réservistes sont organisés selon différents grades. Ils peuvent, eux aussi, accéder à l’avancement afin de monter en grade et ainsi évoluer dans leurs fonctions.

 

L’avancement : les généralités

Pour pouvoir monter en grade, il faut avant tout être sous contrat (ESR) valide. Cela permettra de se porter candidat pour évoluer, et ainsi pouvoir être proposé au tableau d’avancement. Pour cela, il faudra que sa notation individuelle annuelle le permette. Ainsi, si le militaire est proposé au tableau, qu’il remplit toutes les conditions (voir ci-dessous) et que des places sont attribuables au grade supérieur, alors il se verra monter d’un grade. Le tableau d’avancement est réalisé annuellement, et les promus sont connus généralement en fin d’année.

 Zemanta Related Posts Thumbnail

L’avancement des Militaires du Rang

Le Diplôme d’Aptitude Réserve (DAR) ainsi que la formation d’Agent de Police Judiciaire Adjoint (APJA) sont les deux critères primordiaux pour les passages de grade en tant que militaire du rang. Voici les conditions à remplir pour passer d’un grade à l’autre :

2ème Classe à Brigadier :

Avoir obtenu le DAR et servi au moins 3 mois

Brigadier à Brigadier-Chef :

Avoir obtenu le DAR et servi au moins 1 mois au grade de brigadier

Brigadier-Chef à Gendarme (permettant ainsi de devenir Sous-Officier) :

Avoir obtenu la qualification d’APJA et avoir servi au moins 6 mois dont deux mois au grade de Brigadier-Chef

 

L’avancement des Sous-Officiers

Pour les Sous-Officiers, l’avancement se fait à l’ancienneté :

Gendarme à Maréchal des logis Chef :

4 ans et 4 mois minimum d’ancienneté de grade

Chef à Adjudant :

2 ans et 6 mois minimum d’ancienneté de grade

Adjudant à Adjudant-Chef :

2 ans et 9 mois minimum d’ancienneté de grade

Adjudant-Chef à Major :

5 ans et 4 mois minimum d’ancienneté de grade

 

Le gendarme réserviste peut donc, tout comme ses collègues d’active, monter en grade au fur et à mesure et ainsi avoir un déroulement de carrière (qui à également des influences sur le salaire perçu à chaque renfort).

 

Précisions :

Ces donnée sont issues de la circulaire régissant les conditions d’avancement pour l’année 2013. Il se peut que certaines conditions changent d’une année à l’autre, mais le principe global pour pouvoir monter en grade restera cependant toujours le même.

 

Commentaires (15)

  1. Laurent Léguillon 13 août 2016
  2. Arnaud CHABERT 12 octobre 2016
  3. Franck 27 octobre 2016
    • Gendarme-reserviste.fr 2 novembre 2016
    • Oasiz 7 décembre 2016
      • Gendarme-reserviste.fr 3 janvier 2017
  4. eddy 3 mai 2017
  5. Loïc 13 juin 2017
    • Gendarme-reserviste.fr 11 août 2017
  6. Bastien 16 septembre 2017
  7. Seals53 28 septembre 2017
    • Gendarme-reserviste.fr 24 octobre 2017

Laissez un commentaire :