Test : Holster VEGA T250

En fonction du paquetage reçu à l’issue de la PMG, deux solutions s’offrent au réserviste : acheter son propre holster pour équiper son ceinturon, ou percevoir à chaque renfort un étui mis à disposition. Ne voulant pas avoir à démonter mon ceinturon à chaque renfort, j’ai choisi de m’équiper d’un holster VEGA T250. Souvent décrit comme le « holster de la gendarmerie de réserve », voyons ce qu’il en est…

logo_vega

Note : Ce test de matériel n’est en aucun cas une publicité pour une marque ou un produit. Le but est simplement de présenter au mieux un accessoire que j’utilise moi-même pour chaque renfort.

Mise à Jour 05/2016 : Vous avez été nombreux à me contacter par mail pour me demander la confirmation que ce modèle de holster est adapté au SIG PRO SP2022. Le site de Vega indique la référence T258 pour le SP 2022. Cependant, utilisant le Vega T250 depuis plus de 7 ans, je vous confirme que cet Holster s’adapte parfaitement aussi bien au SP 2022, qu’au MAS G1.

Présentation

VEGA HOSLTER est une marque créée en 1992, en Italie. Composée principalement d’artisans au départ, cette société a su s’imposer dans le domaine des étuis et accessoires pour ceinturons, jusqu’à devenir aujourd’hui une référence dans ces domaines. Principalement nationale au commencement, ce sont aujourd’hui plus de 500 000 produits fabriqués et expédiés chaque année à travers le monde.

Je souhaitais trouver un holster à bas prix, permettant de recevoir aussi bien le MAS G1 que le SIG SP2022 en vue de la future dotation. Mon choix s’est donc porté vers un VEGA T250.  Holster-Vega-T250

Le VEGA T250

Ce holster est en Cordura, matière légère et résistante. Pour environ 35€ (Ici par exemple), disponible pour les droitiers comme pour les gauchers, cet étui permet d’accueillir aussi bien le SIG que le MAS G1. Le passage d’une arme à l’autre se fait très rapidement en réglant la hauteur de la pate de rétention située sur le dessus. Cette compatibilité permettra donc d’avoir l’énorme avantage de pouvoir porter l’arme qui est remise en renfort, à l’inverse d’un holster de dotation.

Le holster est livré dans un emballage on ne peut plus simpliste : une simple pochette plastique zippée, aux couleurs de la marque.

La mise en place sur le ceinturon se fait via des passants intégrés au dos. Simple et solide, ce système permet de s’adapter rapidement à tous types de ceinturons (cuir / Cordura) tout en assurant un bon maintien. En revanche, l’absence de plaque support indépendante ne permettra pas de régler la hauteur du port de l’arme (port medium avec ce holster).

  holster_gendarme_reserviste

Sécurité

Nous retrouvons trois dispositifs différents sur cet étui afin de sécuriser le port de l’arme :

  • 1. Patte de rétention

Une patte de rétention est présente sur le dessus de l’arme. Cette patte permet de bloquer l’arme dans l’étui tout en bloquant le marteau.

 Holster_vega_reserviste

Cette patte vient se verrouiller sur un système semblable à une « pression ». Pour la libérer, il suffit d’exercer une pression latérale avec son pouce sur la patte recevant le dispositif Stop Snap.

  • 2. Le dispositif « Stop Snap »      

Le dispositif Stop Snap est propre à VEGA HOLSTER. Il s’agit d’un dispositif permettant de verrouiller la patte de rétention. Son utilisation est simple : après avoir inséré l’arme dans le holster, la patte de rétention est basculée et clipsée comme vu ci-dessus. Si on souhaite empêcher toute ouverture de la patte de rétention, il suffit alors de tirer le Stop Snap vers le haut, venant emprisonner le rebord de la pression et donc verrouiller totalement l’arme. Pour sortir l’arme du holster, un simple appui vertical sur ce dispositif et une pression latérale permettent de faire sauter la patte de rétention et ainsi libérer rapidement et simplement l’arme.

  Holster_Vega_Stop_Snap

Le système Stop Snap permet de bloquer la patte très simplement, très utile par exemple lors d’interventions un petit peu mouvementées ou lorsqu’il faut courir par exemple…

  • 3. Rail de guidage

Dans le holster, un rail de guidage est présent et impose une sortie verticale de l’arme. Ce rail empêche donc le basculement de l’arme qui pourrait se produire lors d’une tentative d’arrachage par exemple.

  Holster_Vega_Rail_guidage

Retour d’expérience et bilan

 Après plusieurs années d’utilisation de ce holster, le bilan est positif. Abordable, simple et pratique d’utilisation, compatible avec les armes utilisées dans la réserve, ce holster répond à toutes mes attentes.

J’ai cependant connu quelques soucis :

- Bouton pression qui casse lors de l’ouverture du holster après un renfort, empêchant donc de mettre en place la patte de rétention et laisse l’arme « libre », rendant le holster hors d’usage,

– Patte Stop Snap dure à manipuler – Pression qui se déforme et ne permet plus l’ouverture de la patte de rétention et donc la sortie de l’arme

Tous ces problèmes ont été pris en charges par le SAV qui a systématiquement procédé au remplacement immédiat du holster par un neuf : du tout bon. Les problèmes ont été pris en compte par VEGA, et j’ai pu constater des améliorations du produit au fur et à mesure des versions. A ce jour, le dernier holster que j’utilise me satisfait totalement et les problèmes rencontrés auparavant ne se reproduisent plus.

  Assurément un bon choix pour les réservistes qui veulent s’équiper d’un holster personnel à moindre frais. Testé et sélectionné, vous pouvez commander ce produit sur Amazon.

Commentaires (4)
  1. meunier 20 décembre 2013
  2. HA 9 août 2016
    • Gendarme-reserviste.fr 9 août 2016

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *