Test : Lampe Fenix TK 21

En tant que réserviste, j’effectue la très grande majorité de mes renforts durant les nuits. Très vite s’est posée la question d’acheter une lampe d’intervention. En effet, certaines brigades ne possèdent pas suffisamment de lampes pour doter les réservistes lors des renforts, bien que cet équipement soit indispensable de nuit selon moi. Après une longue recherche, mon choix s’est tourné vers une lampe FENIX TK 21 (nouvelle version ici). Lumière !

Fenix_logo2

 

 Critères de choix

Eagletac, Olight, Fenix… Nombreux sont les constructeurs de lampes LED de haute qualité aujourd’hui. Mes critères de choix étaient simples,  je souhaitais une lampe :

  • de petit format
  • légère
  • sur batterie, pour éviter d’avoir un budget piles conséquent en raison du nombre important d’heures d’utilisation
  • avec une interface utilisateur simple pour le changement de mode d’éclairage
  • possédant une autonomie correcte

 

Après lecture de plusieurs tests, renseignements sur différents forums, mon choix s’est tourné vers une lampe FENIX TK 21 (nouvelle version disponible pour environ 70€). Le prix peut surprendre, mais il s’agit de matériel de qualité et avec des performances professionnelles.

 

fenix-tk21-tactical-u2-x_2938

 

 Présentation et caractéristiques

La FENIX TK21 est une lampe utilisant la technologie de l’éclairage par LED, dite « lampe de haute performance ». Résultat : une consommation diminuée, donc une meilleure autonomie. Elle fonctionne sur piles (deux piles de type CR123) ou sur accumulateurs au format 18650 (format très répandu dans le domaine de l’éclairage). Elle dispose de 4 niveaux d’éclairage :

  1. Faible : 5 Lumen pendant 220h
  2. Moyen : 58 Lumen pendant 16h
  3. Fort : 180 Lumen pendant 5h10
  4. Turbo : 468 Lumen pendant 1h50
  5. Stroboscopique : la lampe émet des flashs très rapides afin d’éblouir et ainsi empêcher une agression

 

Le choix du mode (puissance d’éclairage) se fait à l’aide d’un bouton situé près de la tête de la lampe, tandis que l’allumage / extinction se fait via un interrupteur situé à l’arrière de la lampe.

 Fenix_TK_21 (6)

 

Niveau dimensions, il s’agit d’une lampe que l’on peut emmener partout avec soi : 150mm de long, 25mm de diamètre pour le corps, 40mm pour le diamètre de la tête. Son poids permet de ne pas se sentir gêné : 153 grammes à vide.

 

 Cette lampe est étanche jusqu’à deux mètres de profondeur, et est donnée pour une résistance aux chocs pour des chutes d’un mètre cinquante de hauteur. A ce sujet, le maintien des piles ou de la batterie se fait à l’aide de deux ressorts (un par extrémité) permettant d’absorber les chocs et ainsi diminuer les dégâts en cas de chute.

Elle est livrée dans un paquet contenant :

  • La lampe
  • Un holster (étui) permettant une fixation sur les ceinturons, à fermeture par scratch
  • Une dragonne à passer autour du poignet (amovible)
  • Des joints de rechange pour l’étanchéité de la lampe
  • Une notice

IMG_7493

 

 En pratique

Une fois la batterie chargée, elle est insérée dans la lampe en dévissant le bouchon à l’extrémité. La prise en main est simple et intuitive : l’allumage se fait en pressant l’interrupteur au bout de la lampe, et le changement de puissance d’éclairage en appuyant brièvement sur le bouton situé sur le corps de la lampe. En restant appuyé deux secondes sur ce bouton, la lampe passe en mode stroboscopique : il faut appuyer à nouveau pour revenir sur le dernier mode d’éclairage sélectionné. Tout cela est plus simple à faire qu’à expliquer par écrit ! A l’allumage, la lampe démarre au dernier mode utilisé avant extinction (mémorisation du dernier mode utilisé, hors stroboscope).

Le léger méplat sur le corps de la lampe permet de trouver simplement le bouton de changement de mode, même dans le noir ou avec des gants. La tenue en main est agréable et une tenue tactique est possible grâce à l’anneau (amovible) sur le corps (prise dite « cigare).

 

Le faisceau de la lampe est puissant (donné pour être visible à plus de 200 mètres), la teinte est blanche et agréable : du tout bon. La puissance est vraiment surprenante, surtout pour les non-initiés aux lampes LED. On est vraiment à des années-lumière des lampes de poche « classiques » et des anciennes Maglite qu’on pouvait trouver en Gendarmerie.

Pour mieux se rendre compte, voici une photo pleine puissance (mode TURBO) :

P-fenix-TK21-U2-CREE-XM-L-LED-468lm

Pour voir plus de photos en situation, rendez-vous en bas de l’article dans la galerie photos appropriée.

Le faisceau est suffisamment large et puissant, un excellent compromis. Dans la pratique, je me sers la majorité du temps de la lampe en puissance « forte » (180 Lumen). Il m’arrive même de passer en « moyen » pour la lecture des papiers ou ne pas éblouir les gens. Le mode « turbo » lui est très utile pour les recherches dans les champs ou en forêt par exemple.

L’autonomie est conforme à ce qui est annoncé dans les données constructeur. 3 accus me permettent d‘être certain de tenir bien plus que la nuit, même en mode turbo : aucun risque de panne. Je recharge mes accus moins de 10 fois dans l’année, soit à peine 3 fois chacun par an. Lorsque la batterie commence à faiblir, la lampe émet un flash rapide pour signaler qu’il faudra bientôt la remplacer. Simple, mais efficace.

 Bilan après deux années d’utilisation

Pour faire simple : DU BONHEUR !

La lampe est toujours dans un état proche du neuf, même après des heures d’utilisation dans le froid, sous la pluie, neige, ou dans des conditions peu clémentes. Seul le holster a accusé les nombreuses ouvertures / fermetures du scratch : une couture a craqué. Je m’en suis rendu compte avant qu’elle ne cède totalement et heureusement, car la couture est celle qui permet de maintenir l’étui sur le ceinturon (risque de perdre la lampe). Aucun soucis, un peu de fil noir et quelques minutes suffisent à redonner un coup de jeune au holster, en profitant pour doubler le reste des coutures par sécurité.

Les batteries sont toujours les mêmes et ne nécessitent pas pour l’instant d’être remplacées, même si on sent que l’autonomie diminue légèrement. Leur prix inférieur à 15€ permet un remplacement sans trop se poser de questions (et même en grande capacité, disponibles pour moins de 15€)

De nombreux accessoires sont maintenant disponibles : support vélo, cône lumineux, diffuseur, …

 

 Conclusion

Une excellente lampe, permettant de disposer d’une bonne puissance d’éclairage dans une petite taille. Certes, le prix d’environ 90€ peut sembler excessif mais le confort apporté pour les renforts de nuit vaut, selon moi, largement ce prix. Au delà de l’utilisation pendant les renforts, cette lampe me suit maintenant partout : longs trajets en voiture de nuit, randonnées nocturnes en montagne, sur le guidon du VTT, … Son autonomie et sa puissance lui accordent une vraie polyvalence, tandis que sa petite taille permet de toujours l’avoir avec soi. Son usage reste économique grâce aux batteries qui sont toujours les mêmes et ce depuis 4 ans.

Deux ans après, cette lampe a évolué dans la gamme FENIX et a été remplacée par la TK16 : encore plus puissante (1000 Lumen contre 468 pour la TK21 !!), à peine plus grosse, et pour le même prix.

Il n’est d’ailleurs pas impossible qu’un prochain test ne paraisse prochainement sur une nouvelle lampe…

 

 Galeries photos

Images FENIX :

 

Photos des différents modes d’éclairage :

 

Détails de la lampe :

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *